Jacques Rémus

Bombyx Concertomatique Bascule Thermophones MIS Labs

Accueil En cours Projets Thermophones phase 2
 Rêves de musiques thermo-acoustiques :

Les Thermophones


 Orgue géant 

 J’ai souvent rêvé d’un orgue géant dont chaque tuyau serait indépendant et autonome. Chaque élément pourrait se placer tout autour ou au-dessus de moi, s’adaptant à un espace public, une acoustique, une architecture, une salle.

Je pourrais alors me promener dans une sorte de forêt sonore chantant ainsi mille émerveillements.

Mystère thermo-acoustique

Au dix-neuvième siècle des observations de lampistes et des expérimentations faites dans de tout autres buts ont permis de découvrir de curieux phénomènes : les chants thermiques dus à la chaleur dans des tubes. Hormis quelques savants qui ont émis des théories (Lord Rayleigh) personne n’a su comprendre ce qui se produisait. Il y eut bien des essais d’orgues à gaz (F. Kastner 1876) mais tout cela fut oublié jusqu’au milieu du vingtième siècle lorsque de sinistres bombes volantes jaillirent des côtes françaises pour bombarder Londres, les « V1 ». Ceux-ci avaient une terrible caractéristique de construction qui les faisait rugir dans le ciel de manière terrifiante… défaut qui passionna plus tard les scientifiques. Depuis, de nombreux laboratoires se sont penchés pour comprendre, maîtriser et exploiter ces phénomènes. Les bénéficiaires de ces recherches ont été jusque-là les stations spatiales, les tuyaux des échangeurs de centrales nucléaires et les tubulures de réacteurs ou de fusées. Il en découle aussi des projets et essais de curieux moteurs « Stirling », sans carburant et, entre autres exemples, nos futurs réfrigérateurs fonctionneront peut-être bientôt sans moteur mais avec un haut-parleur !

Projet

« Thermophones» est un projet qui exploite ces nouvelles possibilités de production sonore dans un but musical. C’est une realisation destinée à des propos localisés qui restent encore à inventer. Le projet consiste à développer des transformations sonores et visuelles de lieux extrêmement divers en y installant de manière provisoire ou permanente des ensembles de notes  de musique, autonomes, sous forme de tubes sans soufflerie, aux sons très particuliers, reliés à une unité centrale qui en commandera le fonctionnement. Il s’agit de provoquer la rêverie poétique ou l’excitation des sens à partir d’objets apparemment simples, dispersés sur le chemin du passant. C’est aussi, après une histoire débutée avec “Bombyx” jusqu’aux premières versions de "Thermophones à Bascule”, une nouvelle génération d’instruments de musique aux caractéristiques inouïes.

Il s’agit de montrer la beauté mais aussi la profondeur et la nécessité de l’inutile.

Actualité

Laureat de "Arts et Science" (Diagonale Saclay) avec la scientifique Diana Baltéan-Carlès, j'approfondis mes connaissances de la science thermo-acoustique en même temps que je fournis les résultats de nombreux essais et expérimentations faits à l'atelier. Une deuxième équipe du Limsi-CNRS étudie par ailleurs la curieuse acoustique des Thermophones. Leur développment nécessite en effet de longues expérimentations...