Jacques Rémus

Bombyx Concertomatique Bascule Thermophones MIS Labs

Accueil En cours Projets Les Motorgs

Motorgs

Démarrage des MOTORGS: juin 2010, septième période de la phase 1, recherche et expérimentation à Marseille.
Les Motorgs, œuvre propulsive pour orchestre à explosions par les Ateliers Sud Side et Jacques Rémus.

Thumbnail image


Ce projet repose sur le développement d’une lutherie basée sur les moteurs à explosion de moto, il est en partie  composé de tuyaux résonnants évoquant les orgues, d’où l’appellation MOTORGS.

cliquer sur les photos pour les agrandir

Les Motorgs sont prévus pour tourner sur une base d’au moins trois formes :
1) instrumentarium manipulé par des musiciens et se prêtant aussi à un jeu avec d’autres types d’instruments, avec écriture musicale, jeux d’improvisation et direction orchestrale.
2) instrumentarium robotisé, se prêtant aussi à un jeu avec d’autres types d’instruments robotisés, nécessitant aussi écriture musicale et se prêtant à des installations interactives.
3) "coucous" installations de sculptures sonores automatisées , jouant isolément de courtes ritournelles automatisées en milieu urbain.    Ces trois formes induisent des développements de lutherie et de système de commande instrumentaux différents. Cependant les même bases de moteur et de mécanismes pourront être utilisés sur les trois formes.

Les MOTORGS sont destinés essentiellement à des manifestations en extérieur, festivals, installations de rue, concerts, « évènements », etc.
 


la "Bella"(photo Patrice Terraz)


la "Vilaine" (photo Patrice Terraz)
 
Les MOTORGS , c’est avant tout une démarche de détournement d’un des symbole de la révolution industrielle et de tout le développement du vingtième siècle : le moteur à explosion.
Les MOTORGS c’est une démarche à la fois plasticienne et musicale, magnifiant le moteur à énergie fossile qui a été le vecteur majeur de toute l’ère industrielle : il va rapidement évoluer , se transformer et sans doute disparaître, l’énergie qui l’alimente depuis un siècle et demi est fossile, ses sources vont se raréfier et lentement se tarir. Il est temps de le célébrer.
La multitude de ses formes et des choix techniques qui l’ont fait évoluer sans cesse depuis la fin du dix-neuvième siècle, la sophistication des pièces qui le compose, de son assemblage, la multiplicité de ses usages aussi sont bien les preuves de l’intérêt quasi obsessionnel que lui a porté l’humanité ces dernières décennies.
L’un de ses usages majeur a été de permettre la locomotion et les déplacements rapides sur terre, sur mer et dans les airs. Les MOTORGS eux seront construits sur les symboles parmi les plus forts de la liberté de locomotion individuelle et se sa vitesse: les motocyclettes, mais ici ils proposerons des voyages immobiles  (même si l’on peut envisager leurs déplacements en « déambulatoire » ils seront tractés par d’autres systèmes de locomotion).


Michel à la guitare, Philippe et Mathieu sur la "Vilaine", Jacques aux manettes et la "Bella" avec Perrine.
(photos Patrice Terraz)